Avant de repartir en sortie pain, il fallait que je vous raconte mes aventures du mois de mars !

Ma première étape s’est faite à Laloubère, chez Christine et Denis, dans leur joli fournil de la ferme Campagnolle, les 12 et 13 mars dernier.

Arriver la veille de la fournée est souvent nécessaire pour un temps de rencontres et d’échanges, les préparations du ou des levain(s) et être sur place pour démarrer la fournée tôt le jour J. Ce qui fût le cas à Laloubère ! Début des pétrissées à 5h30 (ça faisait longtemps !) Après avoir été accueillie chaleureusement par Christine la veille, Adrien, un des boulangers de l’équipe m’accueille à son tour, tout aussi sympathiquement pour l’accompagner à la préparation des 170kg de pains de la journée. Nous serons rejoins plus tard par Rémi, côté boulange, qui se chargera du gueulard (chauffe et enfournement) ce jour là. Ce gueulard, d’une capacité de 130kg, à été démonté par Christine et Denis, dans le Lot, puis remonté dans le fournil de Campagnolle ! Quel boulot !

Une journée rythmée par une jeune équipe dynamique, avec d’un côté, la boulange, de l’autre, la pâtisserie, et de chaque côté une diversité de gourmandises impressionnantes. Je m’essaierai quelques minutes au défournement, frontale vissée sur la tête, tachant d’apercevoir les pains, qui paraissaient tout petit au fond et sur les côtés du four… ça réchauffe !

Avant de partir avec quelques pains et de la farine (comme j’aime bien ramener en souvenir), je n’aurai pas résisté à goûter les rochers coco et le brownie choco-noix ! Délicieux !

Un dernier café généreusement proposé par Jeanette et Pierrot (les parents de Denis, qui m’auront aussi gentiment prêté une chambre !), puis je reprends la route vers 16h, direction le Nord des Hautes Pyrénées à Monléon-Magnoac ! Sur la route, je repense à toutes ces énergies de la journée, affairées à transmettre à Vanessa, chargée de la vente, de belles panières remplies de pains et de douceurs ! Merci à toute cette grande équipe pour son accueil !

Laissez un commentaire